Ambassade Apostolique

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Ven 7 Nov - 11:35

Bonjour à vous.

Tout d'abord, je vous remercie pour m'avoir accueillit et souhaite que nos discussions soient fructueuses et bénéfiques.

Je pense que vous me connaissez, je suis Nainainus, ex prévôt de la CH et désormais ambassadeur apostolique.

Je viens à Fribourg afin de vous parler de la possibilité entre nos deux institutions qui sont le canton de Fribourg et l'Eglise Aristotélicienne, de se rapprocher.

Le canton de Fribourg est fort et indépendant. Son armée est reconnu à travers la CH et n'a jamais failli dans l'aide d'autres canton.

Je souhaiterai savoir si le canton de Fribourg serait prêt à se rapprocher, ou mettre des accords au clair avec l'EA.

Je ne suis pas là pour signer un texte ou autre absolument, mais plutôt pour que nous clarifions la situation ensemble.

En temps qu'instaurer religieuse, l'EA porte et protège le dogme. Néanmoins, par sa présence sur tout le territoire due à la foi des fidèles dans la religion aristotélicienne, elle peut négocier avec les pouvoirs temporels et ouvrir un dialogue.

Nous pouvons discuter de plusieurs points afin d'amener à la diplomatie si vous êtes d'accord avec moi, frères et soeur, citoyens helvètes.

Voici plusieurs points, je vous propose de donner vos avis chacun sur les points qui vous interessent:

Concernant la diplomatie à Fribourg:
Généralités:
-Présence de l'EA à Fribourg (sacrement, clergé), est ce que cela se passe bien?

-La croyance des Fribourgeois en l'aristotelisme?

-Les améliorations à apporter?

Sachez que Fribourg dépend de l'évêque de Lausanne si je suis correct et que je lui communiquerais ces informations.

Diplomatie:
-Seriez vous prêt à chercher une entente à long terme avec l'EA?

-Quels points vous semblereaient essentiels a discuter dans cette entente?

-Un concordat (le traité) est possible. Je pourrais vous présenter un modèle type, et biensur, nous pourront y ajouter ou en enlever certaines clauses.

Maintenant, nous pouvons discuter sur plusieurs points :
Religion
Alliance militaire
Garde épiscopale à Fribourg
Commerce
Echanges d'informations

Bien, je vous remercie.

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Dim 9 Nov - 23:31

Des commentaires?

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Misterbop le Mer 12 Nov - 18:57

Bonsoir Messire,
Je vous laisse à consulter la Charte Fribourgeoise qui me semble assez explicite en matière d'ententes avec la religion.
Pour ma part, je ne pense pas qu'il soit nécessaire pour Fribourg de renouveller des voeux déjà prononcés, ni même d'annoncer une quelconque allégeance.
La souveraineté de Fribourg s'exprime par un constant et loyal respect de ses engagements, ainsi qu'un indéféctible soutien à la Confédération Helvétique et au peuple Helvète.
L'entraide Commerciale et Militaire n'est que l'expression de ces relations amicalement entretenues avec les villes voisines et amis et la représentation Confédérale de Berne.
Je souhaite qu'il en soit toujours ainsi, mais seul la résponsabilité de mes succésseurs pourra en décider !

En l'Avoyerie de Fribourg
Cordialement,
Misterbop
Avoyer de Fribourg
12 novembre 1456


Charte fribourgeoise

Préambule

Au nom du Très-Haut, d'Aristote et de Christos, et en mémoire de Messire Téodoric, initiateur de cette charte,

Nous, fier et digne peuple fribourgeois désireux de faire valoir nos droits, habitants des régions de la Broye, la Singine, la Glâne, la Gruyère, la Veveyse, et de la ville de Fribourg faisons savoir à tous ceux qui liront ou entendront cette charte que ce jour 20 novembre de l'an de Grâce 1455, réunis autour de notre Avoyer avons arrêté la présente:

Définitions
Avoyer est le titre obtenu par élection au pouvoir exécutif. Son siège est l’avoyerie.
L’initiative populaire est le droit d’obtenir un référendum sur un projet , une révision ou une demande d’abrogation de loi.
Le référendum est le droit de consultation populaire sur la modification, l’approbation ou l’abrogation d’un texte législatif, d’un arrêté ou d’un décret cantonal.

De la composition du territoire de Fribourg, de son emblème et de ses sceaux
Le territoire du canton de Fribourg comprend la Broye, la Singine, la Glâne, la Gruyère, la Veveyse et la ville de Friboug. Sa langue officielle est le français et minoritairement l’allemand. Les textes officiels ne seront traduits en allemand qu’en cas de demande expresse et légitime.
Ses armoiries sont D’azur à la tour crénelée d’argent, senestrée d’un avant-mur crénelé du même et s’abaissant en deux degrés; un demi-anneau d’argent mouvant en pointe de la tour et du mur.

Sa devise est "Deus Auxilia Nostrum".

De la position de Fribourg au sein de la Confédération Helvétique
Le canton de Fribourg est un état souverain, uni à ses pairs au sein de la Confédération Helvétique dont il reconnait l'autorité des conseillers fédéraux élus par les maires en matière d'économie fédérale, de haute justice de maréchaussée et de coordination militaire. Il lui réclame en retour aide et reconnaissance.

De la place de la Sainte Eglise Aristotélicienne
Le Concordat signé entre la Confédération Helvétique et la Sainte Eglise Aristotélicienne est, de plein droit, en application dans le canton de Fribourg.
De ce fait, seule la Sainte Eglise Aristotélicienne est admise au titre de religion officielle du canton de Fribourg.

De la citoyenneté fribourgeoise
Sauf naissance en les murs, la citoyenneté fribourgeoise s'acquiert au bout d'un mois de résidence effective en ville, la date de la demande officielle présentée à l’avoyer faisant foi. Elle pourra être refusée en cas d'antécédents judiciaires graves, tels que condamnation pour trahison ou haute trahison jugée en Confédération Helvétique. Son acquisition vaut serment d'allégeance à la présente Charte.

De l’égalité des citoyens
Tous les citoyens sont égaux en droit, quelle que soit leur fonction ou leur statut. Tous sont égaux devant la justice et possèdent la liberté d’expression.

Des droits et devoirs des citoyens
Les citoyens s’évertuent de faire honneur à leur ville. Ils acquièrent le droit d’initiative populaire et de référendum. Le droit d’initiative populaire permet si 75 (septante-cinq) signatures de citoyens sont réunis de lancer un référendum. Le référendum portera sur un vote par oui ou non d’une modification, approbation ou abrogation d’un texte législatif, d’un décret ou arrêté cantonal.
Ils ont le devoir de répondre à l'appel de la justice en tant que juré.

De la citoyenneté d’honneur
La citoyenneté peut être accordée pour hauts faits dans le domaine militaire, diplomatique, administratif, économique, juridique ou social à un citoyen à la réputation irréprochable n’ayant connu aucune inculpation grave et dont le travail porta fièrement l’écusson fribourgeois à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières.
L’octroi du titre de citoyen d’honneur s’effectue par référendum et peut être retiré par le même biais s’il s’avère que l’honneur de ce titre n'est pas respecté.

De l'éligibilité des citoyens
Peuvent prétendre à la charge d'avoyer, de conseiller cantonal, de fonctionnaire de justice, d’officier de police ou de militaire, les citoyens de Fribourg exempts de condamnation majeure ou de procès en cours pour fait de trahison ou haute trahison suivant la loi fédérale.

De la procédure électorale à la charge d'avoyer
L'avoyer est élu à la majorité simple. Si aucune majorité simple n'est obtenue, un second tour est organisé en vue de départager les deux candidats arrivés en tête du premier tour. Le candidat à l’avoyerie est tenu d’annoncer le congé ou le maintien des fonctionnaires en place dépendant de son autorité et en cas de congé, de présenter les prétendants au remplacement. Le candidat s’engage à présenter, au moment de sa candidature, les noms des conseillers qui l'entoureront.

Des obligations liées à la charge d'avoyer
L'avoyer élu, sauf circonstances exceptionnelles et justifiées, a obligation de résidence et présence active en les murs. Il veillera à se décharger temporairement de ses autres fonctions. L'avoyer est responsable sur
ses biens propres de la bonne gestion de la ville. Il est gardien des clefs et du sceau de la ville.

Des obligations des conseillers et hauts fonctionnaires
Les conseillers cantonaux et hauts fonctionnaires doivent prévenir au minimum 3 (trois) jours à l’avance de leur partance pour une retraite spirituelle sauf cas exceptionnel et justifié. Ils se doivent de rester dans l’enceinte du bourg sauf autorisation accordée par l’avoyer. Ils sont tenus de ne pas divulguer les conversations tenus dans les locaux officiels du bourg et doivent s'y présenter régulièrement à savoir tous les 2 (deux) jours. Ils doivent respecter les votes majoritaires et ne peuvent désavouer publiquement l’un des leurs en vertu de la
collégialité. Après avertissement officiel, l’avoyer peut limoger un conseiller ou un fonctionnaire avec un préavis de 24 (vingt-quatre) heures.

Du pouvoir législatif, le parlement fribourgeois
Le pouvoir législatif est maintenu par le peuple. Par conséquent, chaque citoyen fribourgeois est considéré comme parlementaire.

De la procédure de vote législatif
L’approbation, l’abrogation ou la modification d’un texte législatif, d’un arrêté ou décret cantonal se fait par voie référendaire soit demandé par l’avoyerie soit par initiative populaire. Les citoyens reçoivent un courrier mentionnant le sujet des votations qu’ils accepteront par oui, refuseront par non ou s’abstiendront par blanc sans autre commentaire sauf signature dans un délai de 2 (deux) jours. Un vote commenté sera non reçu et considéré comme abstention. Un vote non renvoyé sera perçu comme abstention également. Exceptionnellement, afin de garantir une marge de manoeuvre et une rapidité d'exécution, l'avoyer est en droit
d'imposer un décret, arrêté ou loi sans passer par la voie référendaire néanmoins si, à la suite, le peuple impose un référendum populaire, il sera tenu de se plier à son résultat.

De l'obligation de milice
Tout citoyen fribourgeois a obligation de service en temps de guerre.
L'avoyer a obligation de veiller au recrutement et à l'entrainement de l'armée fribourgeoise qui pourra être mise au service de la Confédération Helvétique. Il est le garant des agissements de l'armée dans le domaine politique et siège à l'état-major.
Le Code Martial devra être approuvé par l'avoyer et affiché à l'entrée de la caserne.

De la justice, de la composition du tribunal civil cantonal
La juridiction civile examine les cas d'escroquerie, de diffamation et d'esclavagisme. Elle est juge de droit commun, c'est à dire qu'elle juge toutes les affaires non attribuées à la juridiction fédérale.Le tribunal civil cantonal se compose d'un juge qui applique les peines, d'un procureur qui instruit la plainte, d'un greffier qui s'occupe des archives, d'un président du tribunal qui vérifie la validité de la plainte, de l'avocat de la défense qui représente le prévenu, de cinq jurés choisit équitablement parmi les citoyens fribourgeois des différentes catégories sociales de la population, paysan, artisan, notable qui doivent délibérer de la culpabilité du prévenu ainsi qu'un juge de l'application des peines qui doit contrôler l'exécution des verdicts.

Du commerce
Le commerce à Fribourg est régi par décrets cantonaux affichés en halle et à l’avoyerie.
L'avoyer veillera à leur mise à jour ainsi qu'à l'information suffisante de chaque citoyen.

Des impôts
L'avoyer aura le droit de lever des impôts généraux ou corporatifs si la situation financière du canton le réclame. Une levée d'impôts devra obligatoirement s'accompagner d'un suivi comptable.

La constitution et le codex juridique fédéraux complètent la Charte Fribourgeoise.
avatar
Misterbop

Messages : 1879
Date d'inscription : 15/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Mar 25 Nov - 11:34

(désolé pour l'absence, pb IRL et formatage de pc^^)

Je suis content de lire ce texte, qui montre votre attachement à l'institution que je représente.

En fait, le concordat entre la CH et l'EA a été abrogé et c'est pour cela que en temps que canton souverain, Fribourg pourrait lui même trouver une entente plus personnelle avec l'Eglise Aristotélicienne.

Qu'en pensez vous?

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Prongs le Jeu 27 Nov - 21:22

Avez-vous quelques choses à proposer? ce type d'accord se baserait sur quels aspects? jusqu'ou souhaitez-vous que Fribourg s'engage?
avatar
Prongs

Messages : 1477
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Ven 28 Nov - 0:12

Il faudrait que je retrouve l'ancien concordat de la CH.

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Ven 28 Nov - 0:30

j'ai trouvé celui de Murten par exemple.

CONCORDAT ENTRE LE CANTON DE MURTEN ET L'EGLISE ARISTOTELICIENNE.

Préambule

Par la présente, le Canton de Murten officialise ses rapports avec l'Eglise et la reconnaît comme base de ses valeurs et de sa culture. Par la présente l'Eglise reconnaît le Canton de Murten comme Aristotélicien. Ce concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quelques soient les changements au sein du conseil du Canton de Murten ou de la Papauté. Cependant le présent concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.



I - Du rôle de l'Eglise dans l'organisation spirituelle du Canton

Article I.1 : Le présent Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine, la religion officielle du Canton de Murten. Le Canton reconnaît l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule, unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi.
Le Canton de Murten reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 : Seul le culte Aristotélicien pourra être exercé en public dans la halle, la taverne cantonale (municipale) et autres bâtiments et institutions du Canton, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces mêmes lieux.
Toutefois, il est toléré que les averroïstes et les spinozistes ouvrent chacun un et un seul lieu de culte qui leur sera propre dans la halle, ceci avec l’accord des autorités temporelles et ecclésiastiques. Cette tolérance ne leur permette pas de faire acte de prosélytisme dehors de leur lieu de culte.

Article I.3 : Le Canton de Murten reconnaît la pleine autorité de l'Eglise Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur l’Archevêché Métropolitain de Besançon et l’Evêché suffrageant de Lausanne couvrant le Canton.

Article I.4 : Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie.

II - Du rôle de l’Eglise dans l’organisation temporelle du Canton


Article II.1 : Le curé de Murten siège au Conseil cantonal (municipal), afin de l'aider à conformer sa politique aux principes aristotéliciens, il aura droit de vote. En cas d'absence de curé, le diacre prendra cette place. Si ce dernier est également absent, l'Evêque de Lausanne siègera au conseil cantonal, cependant le droit de vote ne lui sera accordé qu'après une autorisation de l'Avoyer/maire en place.

Article II.2 : L’Evêque et le Curé membres du conseil municipal s’engagent à ne pas révéler d’informations pouvant compromettre la sûreté civile. Tout écart à cette règle pourra être porté, en accord avec la Sainte Curie, devant un tribunal local pour haute trahison. Cependant si les informations détenues par l’ecclésiastique sont de nature à mettre en danger le Saint-Siège, l’ecclésiastique est autorisé à communiquer, par la voix du secret de l'Eglise, les informations qui pourraient mettre en danger la Papauté.

Article II.3 : Un membre du clergé aristotélicien qui se voit confiée une mission d'ordre temporel ne pourra s'en acquitter que si cette tâche ne heurte point les principes de la Vraie Foi, dont l'Eglise aristotélicienne est unique dépositaire.

Article II.4 Le Maire de Murten doit être baptisé. S'il ne l'est pas au moment de son élection, il devra l'être sous deux semaines. Ses conseillers, quelque soit leur religion en privé, représentent en public le Canton, il doivent se comporter en aristotéliciens et il leur est fermement recommandé de se faire baptiser si tel n’était pas le cas.
Afin de ne point se retrouver en porte-à-faux avec le présent concordat, le conseil en place, en coopération avec le Nonce pour l’Helvétie, l’Evêque et le Curé moratois, vérifieront que tous ceux qui se présentent aux élections sur une liste, soient baptisés ou envisagent le baptême rapidement. Au même titre qu’il faille être moratois pour se présenter aux élections, il faut être fidèles de la Sainte Eglise pour prétendre à présider aux destinées du Canton.

Article II.5 : Les membres du clergé aristotéliciens sont admissibles à toutes charges temporelles.

Article II.6 : Le Maire de Murten nomme au début de son mandat son confesseur choisi parmi le clergé de Murten.

Article II.7 : De la Justice.
L'Inquisition a pour rôle d'enquêter et de poursuivre les hérétiques, les blasphémateurs, les sorciers et les gourous sectaires, délinquants au regard de la justice moratoise, suite au présent concordat. L'Inquisition pourra faire appel aux autorités judiciaires locales en cas de besoin. Elles devront alors sanctionner toute violation manifeste du présent concordat.
De la Procédure :
L’Inquisition est représentée dans le Canton par l’Officialité de Besançon. L’Archevêque de Besançon pourra soit juger les fautes décrites ci après au sein de l’officialité épiscopale, dont le verdict sera mit en application par le tribunal local, soit les faire juger par le tribunal de Murten. Cependant, le verdict sera rendu par une commission réunissant deux clercs de l’Archidiocèse désignés selon le droit canonique et le juge Murten.
Rappel des fautes selon le Droit Canon :
- L’hérésie consiste en le rejet de tout ou partie du dogme aristotélicien.
- L’apostasie consiste en un ou plusieurs actes de reniement, chez le baptisé, de sa Foy aristotélicienne.
- Toute prêche d’idées religieuses autres que celles prônées par l’Archevêque ou de son responsable du dogme, est prohibée. Tout prêche doit donc recevoir l’autorisation de l’Archevêque ou de son responsable du dogme avant de se déployer.
- Du parjure : Est considéré comme parjure, toute personne ayant trahi un sacrement de l’Eglise Aristotélicienne et ayant menti alors qu’elle avait juré dire la vérité sur les Saintes Ecritures ou sur les reliques des saints.

III - Du rôle de l’Eglise dans la vie civile


Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est strictement interdit pour les fidèles de la Sainte Eglise sur les terres du Canton de Murten.

Article III.3 : L’Eglise se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités cantonales.

Article III.4 : L’Eglise se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. Le diocèse de Lausanne se doit d’accueillir tous les demandeurs dans ses locaux et au presbytère de Murten.

Article III.5 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son évêque.

Article III.6 : L’Evêque de Lausanne et le Curé se doivent de faire acte de présence aux manifestations organisées par le Maire et son conseil pour lesquelles ils ont reçu invitation. L'absence est tolérée, sous réserve que le conseil ou le Maire en ait été informé.

Article III.7 : Le Maire et ses conseillers se doivent d'assister aux offices religieux. Leurs absences éventuelles doivent être justifiées afin de ne pas encourager une désaffection publique pour les offices.

Article III.8 : Le Canton de Murten pourra aider, dans la mesure de ses moyens, les diacres à devenir prêtres par la mise en place de don d’écus nécessaires et sur présentation d’un dossier par l’Evêque. Ce don ne sera possible que si le futur prêtre reste à Murten après son ordination pour officier, et ce pour un délai minimum de 6 mois.

Pour le Canton de Murten


Promulgué le 3 juin 1456,
Par l'Avoyère Elwiyn et le peuple Moratois,



Pour l'Eglise Aristotélicienne:

Son Excellence Monseigneur Scarpia de Ventoux,
Nonce Apostolique honoraire,
Archevêque Métropolitain de Moustier-en-Tarentaise



Nous pourrions adapter ce texte à Fribourg. Il est possible d'ajouter des clauses également.

Nous pouvons discuter point par point si vous le souhaiter.

Sinon, comme vous le voyez, il y a plusieurs aspects :
Le role de l'Eglise dans le spirituel, dans le temporel et dans l'organisation du canton.

L'engagement est mutuel.

Si vous le souhaitez, je pourrais vous présenter l'ancien concordat entre la CH et l'EA. Votre charte cantonale s'etait engagé à respecter ce texte qui n'est plus existant. Peut être souhaiteriez vous le relire?

Je suis évidemment ouvert à tout commentaire.

Nous vivons pour la paix et travaillons pour la communauté. Travaillons ensemble Smile

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Prongs le Lun 1 Déc - 8:35

Afin d'avoir différents avis sur le sujet j'ai constitué un conseil que travaillera avec moi sur ce sujet. Actuellement Messires Tchantchès, Finmor et Dame Nicobess en font partie, d'autres vont peu être aussi y prendre part.

Je vais leur laisser lire tout ça et attendre leur commentaire Smile
avatar
Prongs

Messages : 1477
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Invité le Lun 1 Déc - 13:47

Il va de soi que pour moi c'est un texte parfait.

Voilà un vrai concordat.
Mais je laisse les autres conseillers s'exprimer sur le sujet. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nicobess le Lun 1 Déc - 20:35

Article II.4 Le Maire de Murten doit être baptisé.
S'il ne l'est pas au moment de son élection, il devra l'être sous deux
semaines. Ses conseillers, quelque soit leur religion en privé,
représentent en public le Canton, il doivent se
comporter en aristotéliciens et il leur est fermement recommandé de se
faire baptiser si tel n’était pas le cas.
Afin de ne point se
retrouver en porte-à-faux avec le présent concordat, le conseil en
place, en coopération avec le Nonce pour l’Helvétie, l’Evêque et le
Curé moratois, vérifieront que tous ceux qui se présentent aux
élections sur une liste, soient baptisés ou envisagent le baptême
rapidement. Au même titre qu’il faille être moratois pour se présenter
aux élections, il faut être fidèles de la Sainte Eglise pour prétendre
à présider aux destinées du Canton.

Je ne suis pas d'accord avec cet article, car cela enlève la possibilité aux athées et aux spinozistes, etc... le droit de travailler pour la ville, les avoyers et les conseillers ne doivent pas remettre en cause la charte de Fribourg (où le caractère aristotélicien de Fribourg est défini-une remise à jour devra être faite puisque le concordat helvète n'existe plus, mais le principe est accepté) mais les avoyers et les conseillers sont élus par les fribourgeois pour les représenter au conseil helvète et pour gérer au mieux la ville, pas parce qu'il est aristotélicien. Ne mélangeons pas tout.

Article II.6 : Le Maire de Murten nomme au début de son mandat son confesseur choisi parmi le clergé de Murten.

Cet article devient caduc si on élimine l'article II.4

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti,
le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant
vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est
strictement interdit pour les fidèles de la Sainte Eglise sur les
terres du Canton de Murten.

A revoir peut-être, car il me semble contradictoire avec l'acceptation des autres religions, on ne peut pas refuser le droit au mariage dans leur propre religion, que celui-ci ne soit pas reconnu par l'église aristotélicienne, OK, mais interdit me semble pas possible.

Article III.7 : Le Maire et ses conseillers se doivent
d'assister aux offices religieux. Leurs absences éventuelles doivent
être justifiées afin de ne pas encourager une désaffection publique
pour les offices.

A revoir en fonction de l'article II.4 modifié ou supprimé

Voilà, mes premières remarques à la première lecture.
avatar
nicobess

Messages : 621
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Invité le Lun 1 Déc - 20:56

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti,
le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant
vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est
strictement interdit pour les fidèles de la Sainte Eglise sur les
terres du Canton de Murten.

Je ne vois pas où est le problème puisqu'on parle bien de fidèles de la sainte Eglise.

Les autres ne sont donc pas concernés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Invité le Lun 1 Déc - 21:02

Pour l'article II.4.

A notre époque je trouve normal que notre maire soit baptisé.
De plus nous allons vivre des temps troublés.
La réforme risque bientôt de créer un état indépendant à partir de deux cantons (j'ai mes sources) et où la religon obligatoire sera la réforme.

Mais bon indépendament de tout cela, je veux bien qu'une certaine ouverture se fasse dans les croyance au niveau de la sfère privée mais pas à la tête de notre ville Aristotélicienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Lun 1 Déc - 21:24

Discussion sur la 1ère partie:


I - Du rôle de l'Eglise dans l'organisation spirituelle du Canton

Article I.1 :
Le présent Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et
Romaine, la religion officielle du Canton de Fribourg. Le Canton reconnaît l'Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule,unique et légitime Institution duTout Puissant, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi.
Le Canton de Fribourg reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 :
Seul le culte Aristotélicien pourra être exercé en public dans la
halle, la taverne cantonale (municipale) et autres bâtiments et
institutions du Canton, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces
mêmes lieux.
Toutefois, il est toléré que les averroïstes et les
spinozistes ouvrent chacun un et un seul lieu de culte qui leur sera
propre dans la halle, ceci avec l’accord des autorités temporelles et
ecclésiastiques. Cette tolérance ne leur permette pas de faire acte de
prosélytisme dehors de leur lieu de culte.

Article I.3 :
Le Canton de Fribourg reconnaît la pleine autorité de l'Eglise
Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur
l’Archevêché Métropolitain de Besançon et l’Evêché suffrageant de
Lausanne couvrant le Canton.

Article I.4 : Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie.

Edite: Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed J'ai fait une grosse gaffe mille pardon je voulais citer et j'ai édité donc si M. Nainainus veut bien me pardonner cette gaffe et remettre son intro... milles excuses! Embarassed Embarassed


Dernière édition par nainainus le Lun 1 Déc - 21:31, édité 1 fois

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nicobess le Lun 1 Déc - 21:29

Pour le mariage interdit, OK, après relecture je comprends mais il faudra refaire la phrase car cela ne se comprend pas au premier abord.

Pour l'article II.4, j'aurais une question à poser à messire Tchantchès, je sais de quoi vous parler à propos des deux villes "réformées", cependant, elle n'existe pas pour le moment, et je n'ai vu nulle part une définition claire, qui vous dit que la réforme ne sera pas un culte aristotélicien, c'est à dire basé sur le même texte d'origine, mais traduite différemment. Ce qui est complètement différent de spinoziste, etc...

Mon opposition pour cet article vient surtout du fait que fermer la mairie aux non-baptisés, c'est refuser la liberté de culte, l'avoyer n'est pas le curé (mais le curé pourrait être avoyer), ce que l'on demande à l'avoyer c'est d'être responsable, pas d'être baptisé. Ce sont deux choses bien différentes, et un athée peut-être un superbe gestionnaire, même de l'organisation des différents cultes dans sa ville, peut-être même meilleur que tous les autres parce qu'il ne sera pas concerné.

Je rappelle ici un extrait de notre charte.

la charte fribourgeoise a écrit:Des obligations liées à la charge d'avoyer
L'avoyer élu,
sauf circonstances exceptionnelles et justifiées, a obligation de
résidence et présence active en les murs. Il veillera à se décharger
temporairement de ses autres fonctions. L'avoyer est responsable sur
ses biens propres de la bonne gestion de la ville. Il est gardien des clefs et du sceau de la ville.
avatar
nicobess

Messages : 621
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Lun 1 Déc - 21:32

Dame Nicobess voyez vous quelque chose n'allant pas dans la partie 1 du concordat?

Nous pourrons modifier ensuite la partie 2

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Vaudan le Lun 1 Déc - 21:49

Tout me conviens dans le point un.
Mais il faut rajouter la réforme sinon on est bon pour un sujet fumant.
avatar
Vaudan

Messages : 608
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Lun 1 Déc - 22:32

oui, nous pourrions peut etre ajouter la réforme, mais pour cela je dois demander conseil auprès de ma supérieure ^^

Sinon tout est correct?

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Invité le Mar 2 Déc - 6:28

Et bien Dame Nicobess je comprends votre position.

Et donc un maire compétent non croyant ne peut-il vraiment pas se faire baptiser pour avoir la ville qu'il souhaite ?

Fribourg ne vaut elle pas une messe ?

Ce point est pour moi essentiel.

Messire Nainaimus votre texte me parait parfait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nicobess le Mar 2 Déc - 6:56

Tchantches a écrit:Et donc un maire compétent non croyant ne peut-il vraiment pas se faire baptiser pour avoir la ville qu'il souhaite ?

Ah bien alors bravo, là je dois dire que je suis obligée de m'asseoir. "la ville qu'il souhaite"... parce que l'avoyer en est propriétaire?, c'est nouveau cela, il doit être au service de sa ville et pas l'inverse. Si être avoyer c'est avoir la satisfaction personnelle d'être le chef, on aura des candidats, ça c'est sûr, mais ils ne feront rien, ce ne seront que des fantômes, tout fier d'être dans le fauteuil du maire, et je connais quelqu'un qui d'un seul coup se mettra à le critiquer un maximum en place publique.

Comme je suis persuadée que nous n'arriverons jamais à nous mettre d'accord sur ce sujet du baptème du maire, je propose de le mettre de côté pour le moment, et qu'ensuite quand on aura ressorti toutes les questions épineuses, nous demandions pour chaque point au peuple de se prononcer par oui ou par non sur le sujet. Cela prendra du temps, mais au moins, l'opinion des fribourgeois sera connue.
avatar
nicobess

Messages : 621
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Finmor le Mar 2 Déc - 8:03

Pour moi la partie I ne pose pas de problème.

Finmor

Messages : 698
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Prongs le Mar 2 Déc - 8:41

Je vais faire ma pénible Wink

Je modifie donc dans le texte ce qui pourrait être changé selon moi.


I - Du rôle de l'Eglise dans l'organisation spirituelle du Canton

Article I.1 :
Le présent Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et
Romaine, la religion officielle du Canton de Fribourg. Le Canton
reconnaît l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule,
unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule
détentrice de la Vraie Foi.
Le Canton de Fribourg reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 :
Seul le culte Aristotélicien pourra être exercé en public dans la
halle, la taverne cantonale (municipale) et autres bâtiments et
institutions du Canton, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces
mêmes lieux.
Toutefois, il est toléré que les averroïstes et les
spinozistes et autres religions ouvrent chacun un et un seul lieu de culte qui leur sera
propre dans la halle, ceci avec l’accord des autorités temporelles et
ecclésiastiques. Cette tolérance ne leur permette pas de faire acte de
prosélytisme dehors de leur lieu de culte.

Article I.3 :
Le Canton de Fribourg reconnaît la pleine autorité de l'Eglise
Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur
l’Archevêché Métropolitain de Besançon et l’Evêché suffrageant de
Lausanne couvrant le Canton.

Article I.4 : Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie.

Concernant les points "liés à discussion" bonne idée que de les soumettre au peuple et de leur laisser décider.


toujours honteuse de sa gaffe précédente Embarassed Embarassed
avatar
Prongs

Messages : 1477
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Finmor le Mar 2 Déc - 10:04

Je pense aussi que ce point du "baptême du maire" posera toujours problème. C'était une des grosses critiques de la population lors de la précédente mouture du concordat.

Par contre, Dame Nicobess, je pense que vous avez mal compris messire Tchantches. Quand il dit "la ville qu'il souhaite" il veux simplement dire que si une pesronne souhaite vraiment se mettre au service ultime de sa ville en se présentant à l'avoyerie, cela vaut bien une messe.

Je ne suis cependant pas d'accord sur ce point car, même si je me suis fait baptiser il y a peu et que je ne regrette en rien mon choix, je pense que restreindre la fonction d'avoyer aux baptisés, finira inévitablement par poser problème et risquerait de nous faire passer à côté de personnes compétentes simplement parce qu'elle ne sont pas de confession aristotélicienne. Et cela serait selon moi dommage.

Ce n'est pas de gaité de coeur que je dis cela mais il faut regarder la réalité en face. De plus, si nous voulons éviter un autre déchirement de la population et un autre lynchage général, il est plus qu'important de mettre ce point sur le côté.

On peut éventuellement dire que le bâptème est souhaité mais pas exigé.

Finmor

Messages : 698
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  nainainus le Mar 2 Déc - 12:06

Oui, c'est un point difficile le baptême du maire. Mais n'est ce pas une preuve de motivation et d'acceptation de la Charte ainsi que du concordat?

Sinon, je vois que vous avez rayé "Le Canton
reconnaît l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule,
unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule
détentrice de la Vraie Foi."

Cela n'empêcherait pas la présence des autres religions, je pense que c'est un point important dans ce concordat. Qu'en pensez vous?
Le religion officielle est la légitime et unique Institution du Tout puissant... Cela est une phrase qui me semble capitale dans un concordat.

Concernant le "autres religions", vous avez quoi comme idées? la réforme? autres?

nainainus

Messages : 39
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Nicolas de Cues le Mar 2 Déc - 13:28

Notre Avoyere m'a invité à prendre part à la discussion.
Je me joins donc à vous avec plaisir, et vous donnerez mon avis apres quelques lectures...
avatar
Nicolas de Cues

Messages : 786
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Nicolas de Cues le Mar 2 Déc - 14:35

I - Du rôle de l'Eglise dans l'organisation spirituelle du Canton

Article I.1 :
Le présent Concordat fait de l’Eglise Aristotélicienne Universelle et
Romaine,
la religion officielle du Canton de Fribourg. Le Canton reconnaît
l'Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule,unique et
légitime Institution duTout Puissant, ainsi que seule détentrice de la
Vraie Foi.
Le Canton de Fribourg reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 :
Seul le culte Aristotélicien pourra être exercé en public dans la
halle, la taverne cantonale (municipale) et autres bâtiments et
institutions du Canton, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces
mêmes lieux.
Toutefois, il est toléré que les averroïstes et les
spinozistes ouvrent chacun un et un seul lieu de culte qui leur sera
propre dans la halle, ceci avec l’accord des autorités temporelles et
ecclésiastiques. Cette tolérance ne leur permette pas de faire acte de
prosélytisme dehors de leur lieu de culte.

Article I.3 :
Le Canton de Fribourg reconnaît la pleine autorité de l'Eglise
Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur
l’Archevêché Métropolitain de Besançon et l’Evêché suffrageant de
Lausanne couvrant le Canton.

Article I.4 : Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie.

Cette premiere partie me semble tout à fait adaptée à notre bonne ville.
Par contre le prosélytisme des héré...des gens qui ne partagent pas notre Foi en le Tres Haut et en notre Très Sainte Eglise peut il etre puni par procès dans notre ville?
La partie que vous avez rayé Dame Prongs me semble à moi aussi éssentielle. Notre ville n'oblige en rien à etre Aristotélicien, mais il me semble bon de rappeler que Fribourg est une fille de l'EA...Surtout quand on connait les penchants de certains de nos voisins...
avatar
Nicolas de Cues

Messages : 786
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade Apostolique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum