Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Message  Shadowdemonking le Jeu 11 Mar - 23:46

Bonjour Messieurs et Mesdames,

aujourd'hui, je ne viens pas comme Schwyzerois mais comme Helvéte,

vous me connaissez, je suis Shadow, Chancelier de la Confédération. Aujourd'hui, je viens ici pour parler à nouveau d'un
sujet qui est très important pour la Confédération. C'est le Bundesbrief de la Confédération, de notre Confédération. Nous
vivons dans un pays qui est fort, si tous les cantons sont unis et s'ils se défendent ensemble. Le premier pas pour une telle
Confédération, c'est un contrat entre tous les Cantons, un contrat qui est accepté par tous les Cantons.

Mais pourquoi est-il venu, le Monsieur Chancelier? Il est y allé parce que le Canton de Fribourg n'a pas soussigné et scélle le
Bundesbrief de la Confédération. Peut-être, vous pensez maintenant, que ce contrat est un contrat des folles. Je veux vous
expliquer l'histoire de ce texte. Il est une partie d'ancien contrat entre Uri, Schwyz et Unterwalden contre les chevalliers de
Habsbourg. Il était un pacte de défense pour ces trois Cantons, maintenant on besoin un pacte de défense entre onze Cantons.
Le Bundesbrief est le la forme la plus simple, et de plus, cette forme a une qualité important. Il est un contrat qui est fait pour
ajouter des detailes, s'ils sont necessaires. On peut dire: "Maintenant, nous faisons un contrat avec 10 articles qui est accepté
et où on peut ajouter les choses qui sont important de temps en temps, en fait de faire un contrat qui contient 100 articles et
qui n'est pas accepté de tous les Cantons.

Maintenant, nous avons une telle situation que à 1291 où Uri, Schwyz et Unterwalden ont renoué le contrat. Les pays environnants sont en troubles, il y a des brigandes partout et il est necessaire de faire une defense contre ces brigandes.
Mais, ca n'est pas tout, non, il faut qu'on peut faire une base pour developper les relations entre les Cantons. Cette base
est l'Activité à Berne et un contrat entre tous les Cantons.

Je vous prie de faire de nouveau une discussion et une votation à propos ce contrat, pour la Confédération, pour l'Helvétie.


Ici, je vous presente de nouveau le texte du Bundesbrief:
AU NOM DU SEIGNEUR, AMEN.

C'est accomplir une action honorable et profitable au bien public que de confirmer, selon les formes consacrées, les mesures prises en vue de la sécurité et de la paix.

— Que chacun sache donc que, considérant la malice des temps et pour être mieux à même de défendre et maintenir dans leur intégrité leurs vies et leurs biens, les gens des cantons souverains helvétiques de Basel, (Fribourg), (Genève), Grandson, Lausanne, Luzern, (Murten), Schwytz, Sion, Solothurn et Zürich,se sont engagés, sous serment pris en toute bonne foi, à se prêter les uns aux autres n'importe quels secours, appui et assistance, de tout leur pouvoir et de tous leurs efforts, sans ménager ni leurs vies ni leurs biens, dans leurs vallées et au dehors, contre celui et contre tous ceux qui, par n'importe quel acte hostile, attenteraient à leurs personnes ou à leurs biens (ou à un seul d'entre eux), les attaqueraient ou leur causeraient quelque dommage. Quoi qu'il arrive, chacune des communautés promet à l'autre d'accourir à son secours en cas de nécessité, à ses propres frais, et de l'aider autant qu'il le faudra pour résister à l'agression des méchants et imposer réparation du tort commis.

- C'est ce que, par le geste consacré, ils ont juré d'observer en toute loyauté, renouvelant par le présent traité le texte de l'ancien pacte corroboré par un serment.

— De même, après commune délibération et d'un accord unanime, nous avons juré, statué et décidé que nous n'accepterions et ne reconnaîtrions en aucun cas dans lesdites vallées un juge qui aurait payé sa charge de quelque manière, soit en argent soit à quelque autre prix, ou qui ne serait pas de chez nous et membre de nos communautés.

— Si d'autre part un conflit surgit entre quelques-uns, les plus sages des confédérés doivent intervenir en médiateurs pour apaiser le différend de la façon qui leur paraîtra efficace; et les autres confédérés doivent se tourner contre la partie qui repousserait leur sentence.

— Et surgisse une querelle ou une discorde entre quelques confédérés, si l'une des parties se refuse à tout arrangement par voie judiciaire ou par accommodement, les confédérés sont tenus de prendre fait et cause pour l'autre partie.

— Les décisions ci-dessus consignées, prises dans l'intérêt et au profit de tous, doivent, si Dieu y consent, durer à perpétuité; en témoignage et confirmation de quoi le présent acte, dressé à la requête des prénommés, a été muni des sceaux des cantons souverains helvétiques susdites.

((Veuillez excuser mes mauvaises connaissances de francais))
avatar
Shadowdemonking

Messages : 31
Date d'inscription : 29/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Message  Invité le Ven 12 Mar - 6:30

Et bien parlons en des conflits stupides.

que pour commencer le canton de Soleure fasse ses excuses pour les insultes répétées à l'égard de Fribourg.

Ma propre personne a été comdamnée, spoliée, ataquée sans que jamais la ville de soleure ne reconaisse son injustice.

Pourquoi voudriez-vous que nous nous associons à de tels brigands ?

Nous ne demandions pourtant pas beaucoup : Justice et respect.

Au lieu de cela ces gens préfèrent la guerre.

Or vous dites :
Si d'autre part un conflit surgit entre quelques-uns, les plus sages des confédérés doivent intervenir en médiateurs pour apaiser le différend de la façon qui leur paraîtra efficace; et les autres confédérés doivent se tourner contre la partie qui repousserait leur sentence.

Et bien, commencez donc par nous montrer votre sagesse.
Si vous y arrivez, je peux vous dire que ce texte est plus proche du respect que nous attendons pour une confédération forte et unie.

Mieux, je rapelle que la Noblesse Noire a toujours appelé de tous ses voeux une telle union confédérale.

Nous ne sommes pas actuellement dans les conditions de nous sentir respecté par Soleure.
Ces gens se rient de nous et nous tournent en ridicule depuis trop longtemps.

Messire le Chancelier, je vous en conjure, obtenez les excuses que nous méritons et montrez ainsi qu'une tel accord peut se sceller sur des bases saines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Message  Lothem le Ven 12 Mar - 9:49

Tiens, ce texte me fait penser à un autre texte qu'on avait signé avec Geneve et Grandson mais qui n'avait pas fonctionné.
Le serment des vallées, ca ne vous rappel rien ?




Puis il y a aussi eu le serment alpin avec Lausanne qu'on avait fait par la suite.

( http://avoyerie-fribourg.forumpro.fr/les-lois-et-decrets-cantonaux-f6/serment-alpin-t1603.htm )
avatar
Lothem

Messages : 1243
Date d'inscription : 18/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Message  Elieanor_de_Marigny le Ven 12 Mar - 14:59

Il y à des chose dict, qui me sorte par le nez. Des choses, dict par ce conseil confédéral qui n'est point dans la mesure de dicter la façon de faire aux cantons, vu leur travail au niveau confédéral! Il serait grand temps que la maturité gagne, sur la perdure des tension nauséabonde. Vous parlez de chose, de rassemblé tous cantons dans leur totalité. Pour enfin trouvé des accord de paix. Chose qui n'en pas moins, une chose ahurissante venant du conseil confédéral.
Les tensions, n'en est cas son paroxysme. Et tous cela, ne provient pas des cantons en eux même mais du conseil confédéral qui s'amuse avec les nerfs des cantons. Vous nous dites,


Que chacun sache donc que, considérant la malice des temps et pour être mieux à même de défendre et maintenir dans leur intégrité leurs vies et leurs biens, les gens des cantons souverains helvétiques de Basel, (Fribourg), (Genève), Grandson, Lausanne, Luzern, (Murten), Schwytz, Sion, Solothurn et Zürich,se sont engagés, sous serment pris en toute bonne foi, à se prêter les uns aux autres n'importe quels secours, appui et assistance, de tout leur pouvoir et de tous leurs efforts, sans ménager ni leurs vies ni leurs biens, dans leurs vallées et au dehors, contre celui et contre tous ceux qui, par n'importe quel acte hostile, attenteraient à leurs personnes ou à leurs biens (ou à un seul d'entre eux), les attaqueraient ou leur causeraient quelque dommage. Quoi qu'il arrive, chacune des communautés promet à l'autre d'accourir à son secours en cas de nécessité, à ses propres frais, et de l'aider autant qu'il le faudra pour résister à l'agression des méchants et imposer réparation du tort commis.
Actes hostiles? n'est ce pas ce cas fait les soleurois, quand Tchantchès est venu en mission "diplomatique". Vous nous parlez de respect, est ce une marque de respect quand vient l'heure des lettres sans réponse des alémique portant sur des fait concret de diplomatie a l'amiable?
Les temps sont excessivement dur, les relations n'en sont que peu recommodable dans ces situation présent. Vous voulez, que les cantons s'engage a s'unir, vous confédéré du Grand conseil. Alors faite, votre boulot dans le sens figuré ou propres. Et le reste suivra bien après cela. Commencé donc, par entamer une formation de maturité, il parait que cela fait grand bien.
avatar
Elieanor_de_Marigny

Messages : 279
Date d'inscription : 29/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Message  Shadowdemonking le Lun 15 Mar - 21:09

[HRP]

Je vous invite de lire le Topic "Changement de la classification des organisations" à la Gargote.

[/HRP]
avatar
Shadowdemonking

Messages : 31
Date d'inscription : 29/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bundesbrief de la Confédération Helvétique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum