[refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mar 17 Nov - 19:22

Afin de vous faciliter la lecture, j'ai regroupé mes propositions dans le texte suivant.

CONCORDAT ENTRE LE CANTON DE FRIBOURG ET L'EGLISE ARISTOTELICIENNE.

Préambule

Par la présente, le Canton de Fribourg officialise ses rapports avec l'Eglise. Par la présente l'Eglise reconnaît le Canton Souverain de Fribourg. Ce concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quelques soient les changements au sein du conseil du Canton de Fribourg ou de la Papauté. Cependant le présent concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.


I - Du rôle de l'Eglise dans la vie spirituelle du Canton

Article I.1 : Le présent Concordat reconnaît que l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine est la religion officielle du Canton de Fribourg. Le Canton reconnaît à l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine une place incomparable dans l’expression de sa Foi.
Le Canton de Fribourg reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.
La Sainte Eglise Aristotélicienne reconnaît le Canton Souverain de Fribourg et toutes ses institutions.

Article I.2 : Le Canton Souverain de Fribourg, suivant le texte de sa Charte, rappelle que les autres religions sont admises à titre privé, et toute intervention publique est soumise à autorisation.
Les membres des religions souhaitant être respectés et reconnus s'appliquent à:
- Ne pas faire de prosélytisme.
- Respecter les croyances et les cultes d'autrui.
- S'abstenir de demander aux membres du conseil cantonal et de toute institution de répondre de leur conviction religieuse s'ils n'enfreignent aucune loi concernant le respect des cultes.
Ceci permettant ainsi à chacun de vivre en bonne intelligence.
Le Conseil exécutif de Fribourg informera le curé de Fribourg des autorisations accordées aux autres cultes sur le territoire du Canton.

Article I.3 : Le Canton de Fribourg reconnaît la pleine autorité de l'Eglise Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur l’Archevêché Métropolitain de Besançon et l’Evêché suffragant de Lausanne couvrant le Canton.

Article I.4 : Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie de la part de l’Eglise Aristotélicienne et comme acte de Trahison de la part du Canton Souverain de Fribourg.


II - Du rôle de l’Eglise dans la vie temporelle du Canton

Article II.1 : Le curé de Fribourg dispose du statut de fonctionnaire cantonal et aide le conseil exécutif du Canton Souverain de Fribourg dans ses relations avec la religion . En cas d'absence de curé, le diacre prendra cette place. Si ce dernier est également absent, l'Evêque de Lausanne aura la possibilité d’obtenir ce statut de fonctionnaire cantonal à titre temporaire après approbation du Conseil exécutif du Canton Souverain de Fribourg.

Article II.2 : L’Evêque et le Curé, tout comme les fonctionnaires cantonaux, s’engagent à ne pas révéler d’informations pouvant compromettre la sûreté civile. Tout écart à cette règle pourra être porté, en accord avec la Sainte Curie, devant un tribunal local pour trahison. Cependant si les informations détenues par l’ecclésiastique sont de nature à mettre en danger le Saint-Siège, l’ecclésiastique est autorisé à communiquer, par la voix du secret de l'Eglise, les informations qui pourraient mettre en danger la Papauté.

Article II.3 : Un membre du clergé aristotélicien qui se voit confiée une mission d'ordre temporel ne pourra s'en acquitter que si cette tâche ne heurte point les principes de la Vraie Foi, dont l'Eglise aristotélicienne est unique dépositaire.

Article II.4 Le Maire de Fribourg ainsi que la Sainte Eglise Aristotélicienne s’engagent à respecter la Charte du Canton Souverain de Fribourg en ce qui concerne la religion officielle du canton et le respect des croyances différentes. L’Avoyer ainsi que les membres du Conseil exécutif sont encouragés à se faire baptiser, en cas de non-appartenance à l’Eglise aristotélicienne, le prosélytisme est interdit suivant en cela la Charte du Canton Souverain de Fribourg.

Article II.5 : Les membres du clergé aristotéliciens sont admissibles à toutes charges temporelles sur les Terres du Canton de Fribourg.


III - La justice d’Eglise et les Officialités Episcopales

Article III.1 : La Très Sainte Inquisition et le tribunal inquisitorial ont juridiction uniquement sur les fidèles aristotéliciens baptisés et résidant dans le Canton Souverain de Fribourg. Font foi les registres paroissiaux de Fribourg pour vérifier l’appartenance ou non à la religion aristotélicienne.

Article III.2 : La Très Sainte Inquisition et le tribunal inquisitorial (ou Officialité) de Lausanne. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialités sont ceux définis par le droit canonique de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.

Article III.2 bis : De surcroît, les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne au clergé, non soumise à l’article III.7.

Article III.3 : Les tribunaux inquisitoriaux et la Justice d’Eglise sont compétents dans les cas d’hérésie, de schisme, d’apostasie, d’insulte, de blasphème ou de diffamation envers l’Eglise, ses institutions, ses membres ou ses enseignements ; de prévarication et de rupture de serment fait sur les Saintes Écritures.

Article III.4 : Les tribunaux religieux feront appliquer les différentes punitions qui leur sont propres et prévues par le Droit Canon à tout prévenu présent en terre de Fribourg.
Article III.4 bis : Les sanctions lourdes, conforme à la charte du juge, tels que les bûchers en place publique seront soumises à l’autorisation cantonale.
Article III.4 ter : Lorsque les tribunaux ecclésiastiques ne sont pas en mesure de faire appliquer la sentence, le condamné sera déféré devant le tribunal temporel local, et devra se conformer à la sentence prononcée par le juge laïc, elle-même conforme à la demande de la procure ecclésiastique.

Article III.5 : Les tribunaux ecclésiastiques ont préséance sur les tribunaux temporels, les premiers pouvant dessaisir les seconds pour les cas jugés de son ressort. L’action temporelle In Gratibus s'éteint alors ou, si nécessaire, sert de support à l’application de la sentence prononcée par le tribunal religieux.

Article III.6 : Les prévenus peuvent faire appel des décisions des tribunaux inquisitoriaux auprès du Tribunal de la Rote Apostolique et de la Cassation à Rome.

Article III.7 : En cas de désaccord sur l'application d'une peine ou d'un appel ou sur le dessaisissement, une commission quadripartite comprenant un juge d’appel de la Sainte Inquisition, l’Evêque de Lausanne, le juge de Fribourg et l'Avoyer, se réunira, devant chercher la solution juridique respectant au mieux la forme et les droits de la défense. L'Avoyer a le dernier mot en cas de désaccord.

Article III.8 : Les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil.


IV - De l’implication de l’Eglise dans la vie civile

Article IV.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides par la Sainte Eglise.

Article IV.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est strictement interdit pour les fidèles de la Sainte Eglise.
Néanmoins, dans un soucis de paix civile et religieuse, les habitants non-aristotéliciens peuvent s’enregistrer auprès de l’Avoyerie comme Conviventi, étant entendu que ceci ne revêt aucune valeur aux yeux de l’Eglise Aristotélicienne.

Article IV.3 : L’Eglise se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités cantonales.

Article IV.4 : L’Eglise se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. Le diocèse de Lausanne se doit d’accueillir tous les demandeurs dans ses locaux et au presbytère de Fribourg.

Article IV.5 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son évêque.

Article IV.6 : L’Evêque de Lausanne et le Curé se doivent de faire acte de présence aux manifestations organisées par le Maire et son conseil pour lesquelles ils ont reçu invitation. L'absence est tolérée, sous réserve que le conseil ou l’ Avoyer en ait été informé.

Article IV.7 : L’Avoyer et ses conseillers se doivent de faire acte de présence aux cérémonies religieuses (Jour de Fête, Mariage, Baptême…).
L'absence est tolérée, sous réserve que le curé ou l'eveché en ait été informé.
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Brottos de la Motte St Pi le Mar 17 Nov - 22:20

Brottos commença par être un peu fatigué ......

Bon je crois que je suis transparent et que quand je pose une question il n'y a personne pour me répondre !!!!!!

Brottos commençait à se poser des questions !!!!!
avatar
Brottos de la Motte St Pi

Messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Responsable des relations avec les paroisses du diocèse de Lausanne......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 5:41

Space se tourna vers le curé

Excusez nous messire... Non vous n'êtes pas transparent, la preuve, votre correction orthographique a été prise en compte. Pour quand??? vaste sujet. Ce sujet traine depuis de long mois, très long mois, peut être même une année voire plus... Cette commission siège, elle, depuis peu. Pour répondre à votre question, je dirais que le plus tôt sera le mieux. Il n'y a pas de date de fixée, cela permet des negociations sereines. Je pense toutefois que nous semblons converger... C'est une affaire de semaine voire de jours, je l'espère.
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Invité le Mer 18 Nov - 6:43

Tchantchès un peu impatient ...

Et que manque t'il encore dans ce cas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 6:48

Juste que tout le monde soit d'accord...
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Brottos de la Motte St Pi le Mer 18 Nov - 7:35

Merci de votre réponse,eh bien mettons tout le monde d'accord et ça sera fait......il est temps que ce document voit enfin le jour depuis le temps que vous travaillez dessus, je reconnais la valeur du document et reconnais aussi que vous avez fait là du bon travail mais il est temps d'apporter une conclusion et de valider définitivement ce texte !!!!!
avatar
Brottos de la Motte St Pi

Messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Responsable des relations avec les paroisses du diocèse de Lausanne......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 10:51

Il semblerait que Saan et moi soyons d'accord sur la derniere version que j'ai proposée. Si tout le monde l'est, c'est bon, on peut signer
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Magenoir le Mer 18 Nov - 11:51

Nous travaillons sur ce texte que depuis quelques semaines, une ou deux pas plus!
Sinon, moi je suis toujours contre le "de sa foi" je préfère de "La Vraie Foi", et, je pense que le "sa" génera aussi le Conseil Supérieur de la Nonciature qui accepte le concordat... ou non!
avatar
Magenoir

Messages : 47
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Saan le Mer 18 Nov - 12:17

Dans ce cas Messaire Magenoir et ce afin de mettre tout le monde d'accord. "De sa Vrai Foi" ou "De la foi", Car comme l'a si bien précisé Messire Spacemaker, votre vrai foi n'est pas forcément la vrai foi d'autre citoyen de la ville.

Comme messire Spacemaker l'a bien précisé je soutiens son texte.

Major Saan
avatar
Saan

Messages : 515
Date d'inscription : 26/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 12:34

Magenoir a écrit:Personellement, moi je suis entièrement d'accord pour votre paragraphe!

Magenoir a écrit:Nous travaillons sur ce texte que depuis quelques semaines, une ou deux pas plus!
Sinon, moi je suis toujours contre le "de sa foi" je préfère de "La Vraie Foi", et, je pense que le "sa" génera aussi le Conseil Supérieur de la Nonciature qui accepte le concordat... ou non!

Faudrait savoir... Et je maintiens que dans cette phrase, utiliser "la Vraie Foi" est un non sens. Vous remarquerez que je n'ai pas supprimé systematiquement ce terme dans le texte. Cette phrase signifie "la foi préponderente du canton de Fribourg est celle de l'Eglise Aristocelienne" peut etre pouvons nous tourner cette phrase ainsi d'ailleurs...
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Brottos de la Motte St Pi le Mer 18 Nov - 15:51

La vraie foi entraîne qu'il y ait une fausse foi et là je ne suis pas d'accord, il n'y a qu'une seule "Foi"........
Ce qui est vrai, c'est qu'il y a des croyances contraires à la notre que nous récusons car inacceptables pour nous puisqu'elles viennent "contre-dire" ce que nous affirmons et qui est la Vérité.
Il ne peut y avoir qu'une seule foi et celle là est la nôtre, car la foi est la façon de croire en des choses qui sont "vraies" mais que personne n'a jamais vu, tout le reste n'est que "croyance" et donc là on ne parle plus de "Foi" avec un grand F mais bien de croyance ou encore de superstition ce qui est condamnable !!!!
Tout ce qui n'est pas avec nous est contre nous et par conséquent les autres courants de pensée ne sont que des croyances c'est tout !!!!
avatar
Brottos de la Motte St Pi

Messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Responsable des relations avec les paroisses du diocèse de Lausanne......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Saan le Mer 18 Nov - 16:11

Mais à vous entendre, il faut brûler les réformés, les humanistes, ... Pourtant ils croivent tous en Dieu, ils ne suivent simplement pas la voie de l'EA. Je pense en effet comme le signifie messire Spacemaker de tourné autrement la phrase, mais bon se chamaillé pour une phrase de forme et non sur une phrase de fond.

Major Saan
avatar
Saan

Messages : 515
Date d'inscription : 26/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Invité le Mer 18 Nov - 16:13

Qui parle de brûler ?

Notre curé parle de convertir et de convaincre des gens égarés, je n'ai rien vu d'agressif dans ses propos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 17:02

Brottos de la Motte St Pi a écrit:La vraie foi entraîne qu'il y ait une fausse foi et là je ne suis pas d'accord, il n'y a qu'une seule "Foi"........
Ce qui est vrai, c'est qu'il y a des croyances contraires à la notre que nous récusons car inacceptables pour nous puisqu'elles viennent "contre-dire" ce que nous affirmons et qui est la Vérité.
Il ne peut y avoir qu'une seule foi et celle là est la nôtre, car la foi est la façon de croire en des choses qui sont "vraies" mais que personne n'a jamais vu, tout le reste n'est que "croyance" et donc là on ne parle plus de "Foi" avec un grand F mais bien de croyance ou encore de superstition ce qui est condamnable !!!!
Tout ce qui n'est pas avec nous est contre nous et par conséquent les autres courants de pensée ne sont que des croyances c'est tout !!!!

Et donc? que proposez vous comme texte?
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Magenoir le Mer 18 Nov - 17:37

Space, changer la tournure et mettre votre dernière proposition me séduit cette fois ci!

Sinon Père, n'oubliez pas que les religions dites Hétérodoxes donc qui respectent nos écrits et notre religion sont acceptées par le Droit Canon. Bien que n'aimant pas les autres croyances, elles sont tolérées si elles font preuves de respect!
avatar
Magenoir

Messages : 47
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 18:26

Messire Magenoir, votre remarque me remplit de contentement. Voici donc le texte mis à jour

CONCORDAT ENTRE LE CANTON DE FRIBOURG ET L'EGLISE ARISTOTELICIENNE.

Préambule

Par la présente, le Canton de Fribourg officialise ses rapports avec l'Eglise. Par la présente l'Eglise reconnaît le Canton Souverain de Fribourg. Ce concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quelques soient les changements au sein du conseil du Canton de Fribourg ou de la Papauté. Cependant le présent concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.


I - Du rôle de l'Eglise dans la vie spirituelle du Canton

Article I.1 : Le présent Concordat reconnaît que l’Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine est la religion officielle du Canton de Fribourg. La foi prépondérente du canton de Fribourg est celle de l'Eglise Aristocelienne
Le Canton de Fribourg reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.
La Sainte Eglise Aristotélicienne reconnaît le Canton Souverain de Fribourg et toutes ses institutions.

Article I.2 : Le Canton Souverain de Fribourg, suivant le texte de sa Charte, rappelle que les autres religions sont admises à titre privé, et toute intervention publique est soumise à autorisation.
Les membres des religions souhaitant être respectés et reconnus s'appliquent à:
- Ne pas faire de prosélytisme.
- Respecter les croyances et les cultes d'autrui.
- S'abstenir de demander aux membres du conseil cantonal et de toute institution de répondre de leur conviction religieuse s'ils n'enfreignent aucune loi concernant le respect des cultes.
Ceci permettant ainsi à chacun de vivre en bonne intelligence.
Le Conseil exécutif de Fribourg informera le curé de Fribourg des autorisations accordées aux autres cultes sur le territoire du Canton.

Article I.3 : Le Canton de Fribourg reconnaît la pleine autorité de l'Eglise Aristotélicienne et Romaine dans le domaine spirituel et sur l’Archevêché Métropolitain de Besançon et l’Evêché suffragant de Lausanne couvrant le Canton.

Article I.4 : Toute violation des dispositions du présent concordat sera considérée comme un acte d'hérésie de la part de l’Eglise Aristotélicienne et comme acte de Trahison de la part du Canton Souverain de Fribourg.


II - Du rôle de l’Eglise dans la vie temporelle du Canton

Article II.1 : Le curé de Fribourg dispose du statut de fonctionnaire cantonal et aide le conseil exécutif du Canton Souverain de Fribourg dans ses relations avec la religion . En cas d'absence de curé, le diacre prendra cette place. Si ce dernier est également absent, l'Evêque de Lausanne aura la possibilité d’obtenir ce statut de fonctionnaire cantonal à titre temporaire après approbation du Conseil exécutif du Canton Souverain de Fribourg.

Article II.2 : L’Evêque et le Curé, tout comme les fonctionnaires cantonaux, s’engagent à ne pas révéler d’informations pouvant compromettre la sûreté civile. Tout écart à cette règle pourra être porté, en accord avec la Sainte Curie, devant un tribunal local pour trahison. Cependant si les informations détenues par l’ecclésiastique sont de nature à mettre en danger le Saint-Siège, l’ecclésiastique est autorisé à communiquer, par la voix du secret de l'Eglise, les informations qui pourraient mettre en danger la Papauté.

Article II.3 : Un membre du clergé aristotélicien qui se voit confiée une mission d'ordre temporel ne pourra s'en acquitter que si cette tâche ne heurte point les principes de la Vraie Foi, dont l'Eglise aristotélicienne est unique dépositaire.

Article II.4 Le Maire de Fribourg ainsi que la Sainte Eglise Aristotélicienne s’engagent à respecter la Charte du Canton Souverain de Fribourg en ce qui concerne la religion officielle du canton et le respect des croyances différentes. L’Avoyer ainsi que les membres du Conseil exécutif sont encouragés à se faire baptiser, en cas de non-appartenance à l’Eglise aristotélicienne, le prosélytisme est interdit suivant en cela la Charte du Canton Souverain de Fribourg.

Article II.5 : Les membres du clergé aristotéliciens sont admissibles à toutes charges temporelles sur les Terres du Canton de Fribourg.


III - La justice d’Eglise et les Officialités Episcopales

Article III.1 : La Très Sainte Inquisition et le tribunal inquisitorial ont juridiction uniquement sur les fidèles aristotéliciens baptisés et résidant dans le Canton Souverain de Fribourg. Font foi les registres paroissiaux de Fribourg pour vérifier l’appartenance ou non à la religion aristotélicienne.

Article III.2 : La Très Sainte Inquisition et le tribunal inquisitorial (ou Officialité) de Lausanne. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialités sont ceux définis par le droit canonique de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.

Article III.2 bis : De surcroît, les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne au clergé, non soumise à l’article III.7.

Article III.3 : Les tribunaux inquisitoriaux et la Justice d’Eglise sont compétents dans les cas d’hérésie, de schisme, d’apostasie, d’insulte, de blasphème ou de diffamation envers l’Eglise, ses institutions, ses membres ou ses enseignements ; de prévarication et de rupture de serment fait sur les Saintes Écritures.

Article III.4 : Les tribunaux religieux feront appliquer les différentes punitions qui leur sont propres et prévues par le Droit Canon à tout prévenu présent en terre de Fribourg.
Article III.4 bis : Les sanctions lourdes, conforme à la charte du juge, tels que les bûchers en place publique seront soumises à l’autorisation cantonale.
Article III.4 ter : Lorsque les tribunaux ecclésiastiques ne sont pas en mesure de faire appliquer la sentence, le condamné sera déféré devant le tribunal temporel local, et devra se conformer à la sentence prononcée par le juge laïc, elle-même conforme à la demande de la procure ecclésiastique.

Article III.5 : Les tribunaux ecclésiastiques ont préséance sur les tribunaux temporels, les premiers pouvant dessaisir les seconds pour les cas jugés de son ressort. L’action temporelle In Gratibus s'éteint alors ou, si nécessaire, sert de support à l’application de la sentence prononcée par le tribunal religieux.

Article III.6 : Les prévenus peuvent faire appel des décisions des tribunaux inquisitoriaux auprès du Tribunal de la Rote Apostolique et de la Cassation à Rome.

Article III.7 : En cas de désaccord sur l'application d'une peine ou d'un appel ou sur le dessaisissement, une commission quadripartite comprenant un juge d’appel de la Sainte Inquisition, l’Evêque de Lausanne, le juge de Fribourg et l'Avoyer, se réunira, devant chercher la solution juridique respectant au mieux la forme et les droits de la défense. L'Avoyer a le dernier mot en cas de désaccord.

Article III.8 : Les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil.


IV - De l’implication de l’Eglise dans la vie civile

Article IV.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides par la Sainte Eglise.

Article IV.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le « mariage civil », ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est strictement interdit pour les fidèles de la Sainte Eglise.
Néanmoins, dans un soucis de paix civile et religieuse, les habitants non-aristotéliciens peuvent s’enregistrer auprès de l’Avoyerie comme Conviventi, étant entendu que ceci ne revêt aucune valeur aux yeux de l’Eglise Aristotélicienne.

Article IV.3 : L’Eglise se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités cantonales.

Article IV.4 : L’Eglise se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. Le diocèse de Lausanne se doit d’accueillir tous les demandeurs dans ses locaux et au presbytère de Fribourg.

Article IV.5 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son évêque.

Article IV.6 : L’Evêque de Lausanne et le Curé se doivent de faire acte de présence aux manifestations organisées par le Maire et son conseil pour lesquelles ils ont reçu invitation. L'absence est tolérée, sous réserve que le conseil ou l’ Avoyer en ait été informé.

Article IV.7 : L’Avoyer et ses conseillers se doivent de faire acte de présence aux cérémonies religieuses (Jour de Fête, Mariage, Baptême…).
L'absence est tolérée, sous réserve que le curé ou l'eveché en ait été informé.
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Saan le Mer 18 Nov - 18:46

Mon vote va a messire Spacemaker. Je pense que tout le monde est d'accord.

Attendons la conclusion de notre avoyer.

Major Saan
avatar
Saan

Messages : 515
Date d'inscription : 26/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Mer 18 Nov - 19:02

Magenoir a écrit:Sinon Père, n'oubliez pas que les religions dites Hétérodoxes donc qui respectent nos écrits et notre religion sont acceptées par le Droit Canon. Bien que n'aimant pas les autres croyances, elles sont tolérées si elles font preuves de respect!

Voici de bien belles paroles

Space tendit la main à Magenoir, le fixant dans les yeux
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Brottos de la Motte St Pi le Mer 18 Nov - 21:30

Mais je suis désolé messires si vous n'êtes pas vraiment d'accord avec moi, étant ministre du culte de l'église Aristotélicienne, c'est l'église Aristotélicienne que je défends et non pas une autre, à chacun de faire son boulot, moi je fais le mien et prend donc cause et parti pour mon église, pourquoi irais-je prendre position pour une autre église que la mienne puisque la seule en laquelle je crois est l'église Aristotélicienne, seule représentante de Dieu sur terre, que d'autres églises se joignent à nous certes, je suis tout à fait d'accord si elles reconnaisse l'église Aristotélicienne comme leur église-Mère !!!!!

Brottos se rassit et but une grande gorgée du liquide fermenté qui se trouvait devant lui........
avatar
Brottos de la Motte St Pi

Messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Responsable des relations avec les paroisses du diocèse de Lausanne......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Invité le Jeu 19 Nov - 6:16

Je ne peux qu'être d'accord avec ce point de vue, et personne ne devrait rein avoir à dire à ça.

Chacun est maître de son destin, à commencer par notre curé lui-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Spacemaker le Jeu 19 Nov - 6:18

Certes mais là nous discutons d'un texte précis, merci de faire avancer les choses, nous sommes presque au but...
avatar
Spacemaker

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Giulio da Melì le Jeu 19 Nov - 6:38

Je vois que plus ou moins vous êtes d'accord sur l'essentiel. Je vais donc proposer aux fribourgeois d'accepter ce texte. J'espère que ce sera fait avant les prochaines élections.

_________________
avatar
Giulio da Melì

Messages : 360
Date d'inscription : 22/10/2007
Localisation : Fribourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Brottos de la Motte St Pi le Jeu 19 Nov - 7:38

Oui, oui avançons, proposons ce texte et qu'on en finisse !!!!!
avatar
Brottos de la Motte St Pi

Messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Responsable des relations avec les paroisses du diocèse de Lausanne......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Magenoir le Jeu 19 Nov - 16:39

Rien n'est encore finit Père! La Nonciature devra aussi accepter ou non ce texte!

Et sinon, sachez que je suis moi-même le représentant de Rome en tant qu'Ambassadeur, et que, même si nous appartenons à la religion Aristotélicienne, nous nous devons de tolérer les religions dites Hétérodoxes comme le Spinozisme et toutes les religions qui respectent et acceptent le DC et le Dogme, bien que cela me déplait personellement!
avatar
Magenoir

Messages : 47
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Giulio da Melì le Ven 20 Nov - 7:19

Pour ce qui concerne Fribourg, les votations ont commencées. Elles dureront au moins jusqu'à mercredi prochain.

_________________
avatar
Giulio da Melì

Messages : 360
Date d'inscription : 22/10/2007
Localisation : Fribourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [refusé] Concordat entre Fribourg et l'EA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum