Registre nobiliaire et familial de la ville de Fribourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Registre nobiliaire et familial de la ville de Fribourg

Message  Prongs le Mar 9 Déc - 8:59


Registre nobiliaire et familial de la ville de Fribourg

Chapitre 1 : D’un registre nobiliaire


I. But du registre

Les titres seront délivrés afin de récompenser les Fribourgeois qui depuis longtemps s’investissent dans la vie de notre cité et de notre pays et aide à rendre celle-ci prospère. Ces titres seront purement honorifiques.

Ce titre sera aussi une marque reconnaissable en dehors de notre Canton, et soutiendra notre crédibilité envers l’extérieur. Nos Nobles Fribourgeois devront donc honorer ce titre et notre ville grâce à leur action.

II. Remise du titre et principe
Seul l’Avoyer pourra remettre un titre de noblesse à un Fribourgeois jugé méritant.
Le titre alloué sera celui de Baron suivi du nom d’une terre faisant partie d'un des districts suivants : de la Singine, de la Broye, de la Glâne, de la Sarine, de la Veveyse et de la Gruyère.

III. Droits et obligations
Les titres délivrés par la ville de Fribourg sont honorifiques, il n’y a donc aucun privilège lié à celui-ci. Il fait office de remerciement pour service rendu, mais l’honneur qui en découle est grand et ce titre sera reconnu en dehors de notre Canton.

Il sera du devoir de nos Nobles de faire honneur à notre cité ainsi qu’à ce titre. Nous leur demandons donc à travers celui-ci de transmettre nos valeurs, nos idées ainsi que notre culture lors de leur déplacement et ainsi faire la promotion de Fribourg.

Nous demandons à nos Nobles d’avoir un comportement exemplaire car tout acte de violence ou irrespect touchera directement notre Canton.

Les candidats à l’anoblissement devront avoir un casier judiciaire vierge à la fois à Fribourg mais aussi en Confédération Helvétique.

IV. De la famille
Le titre de baronnie Fribourgeoise se transmet à l’époux/se du Baron en question ainsi qu’à son premier enfant de sexe masculin. Si le Baron souhaite retirer ce droit à son époux/se il en a le droit.
L’enfant obtenant ce privilège doit être un personnage IG ayant la citoyenneté Fribourgeoise depuis au moins trois mois.

V. Vassal
Un Baron Fribourgeois aura droit à un seul vassal, celui-ci portera le titre de Seigneur de la terre en question. Cette nomination devra être validée par l’Avoyer en fonction.

Si un Seigneur fribourgeois se voit par la suite anobli, il devra abandonner sa Seigneurie. Le Baron aura donc la possibilité de choisir un nouveau vassal.

VI. L’adoubement
La cérémonie d’anoblissement se déroulera comme suit :

a) L’Avoyer se chargera d’énumérer les actions accomplies par le futur noble et ainsi récompensées. Cela pour attester du bien fondé de la décision et afin d’éviter des contestations ultérieurs.
Voici une liste de critères non exhaustifs : avoir été un Avoyer de Fribourg compétent, avoir fait partie activement du Conseil Confédéral tout en ayant continué de s’investir activement pour sa ville, avoir fait preuve de courage et s’être hautement distingué au combat pour la défense de notre Canton.

b) Suite à la remise du titre, des terres et du blason, l’Avoyer sera en droit de demander au nouveau Noble d’accomplir une mission pour officialiser cet anoblissement. Comme : service militaire ou codirection d’une mission de l’Armée Cantonale Fribourgeoise, ou envoi dans un autre Canton ou dans une autre Province en tant qu’ambassadeur.

c) Le nouveau titré devra jurer publiquement et solennellement son appartenance et son entière dévotion à Fribourg et aux Fribourgeois.

d) Sur le titre d’adoubement devra figurer : la date, la signature de l’avoyer ainsi que le sceau de Fribourg. Un exemplaire de ce titre sera gardé en Avoyerie de Fribourg ainsi qu’à Berne dans le bureau de l’hérauderie

VII. Dispositions complémentaires

a) La terre cédée ne l’est qu’à titre RP. IG et RP cette terre demeure fribourgeoise et sous entière administration de l’Avoyerie de Fribourg. Un baron fribourgeois ne serait en rien autorisé à instaurer une quelconque institution en sa terre, de quelque nature que se soit sans autorisation de l’Avoyerie.

b) Un Baron Fribourgeois ne pourra être le vassal d’un autre Baron Fribourgeois et ne pourra pas recevoir une seconde baronnie à Fribourg.

c) Un avoyer en fonction ne pourrait s’octroyer une baronnie de retraite au plus tôt que lors de la dernière semaine de son second mandat consécutif, en l’absence d’opposition de la population et s’il est élu ensuite pour un troisième mandat consécutif.

d) Tout Baron Fribourgeois devra en permanence avoir un corps d’armes créé prêt à défendre le canton ou, s'il fait partie de l'Armée Cantonale Fribourgeoise, faire partie d'un corp d'arme existant.

e) En cas de déménagement hors de Fribourg, tout baron fribourgeois devra revenir à Fribourg au moins pour un mandat municipal complet chaque année, se tenant à disposition de l’avoyer pour tenir ses engagements.

f) En cas de jugement pour Trahison ou Haute Trahison par la cour de justice de Fribourg ou de la
CH ou de toutes autres provinces ou villes, l’Avoyer de Fribourg pourra lancer un référendum public pour une éventuelle destitution de titre.

Chapitre 2 : D’un registre familial

I. But du registre
Ce registre a pour fonction de permettre aux Fribourgeois installés depuis longtemps dans notre Canton de former une famille reconnue de tous, cela aussi afin de permettre une généalogie.

II. Principe
Afin de pouvoir être indiqué dans ce registre, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

a) être un couple marié selon l’Eglise Aristotélicienne depuis au moins trois mois
b) Les deux membres du couple doivent avoir la citoyenneté fribourgeoise depuis au moins six mois
c) Le choix du nom de famille devra être validé par l’Avoyerie

Pour l’inscription des enfants : les PNJ ne seront pas acceptés, seuls les personnages IG pourront être inscrits dans le registre. De plus ceux-ci devront avoir la citoyenneté Fribourgeoise depuis trois mois au moins et être baptisés par l’Eglise Aristotélicienne.

Chapitre 3 : Quelques précisions concernant ces registres

a) Ces deux registres sont purement RP.

b) L’inscription sur l’un de ces deux registres n’implique aucun avantage ou droit RP ou IG

c) Les registres se trouveront à l’Avoyerie (géré par l’Avoyer) ainsi qu’en halle de Fribourg pour la reconnaissance publique.

d) Le but principal reste la reconnaissance des ‘grands’ Fribourgeois, pour l’épanouissement du canton. C’est aussi un moyen de diffuser notre prestige, tant culturel que diplomatique.

Fait le 9 décembre 1456 à Fribourg par l'Avoyère Dame Prongs


avatar
Prongs

Messages : 1477
Date d'inscription : 06/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum